Guide pratique pour fabriquer son e-liquide

fabriquer son e-liquide

Face au bénéfice qu’elle procure, les gens se tournent de plus en plus vers la cigarette électronique. Ce dispositif aide à sortir de la dépendance, tout en profitant d’une agréable sensation de vapotage. Pour fonctionner, l’e-cigarette utilise une substance appelée e-liquide. Cette dernière est l’agent responsable du vapotage. Elle est rechargeable et peut être trouvée dans n’importe quelle boutique de cigarettes. Il est même possible de la fabriquer soi-même. Voici notamment quelques astuces pour faire son diy e-liquide.

Rappel sur la signification du e-liquide

Avant de se pencher sur le diy e liquide pas cher, il convient de connaître sa vraie signification. Comme son nom l’indique, l’e-liquide est un liquide qu’on insère à l’intérieur de la cigarette électronique. Une fois chauffé, il va générer de la vapeur, que le consommateur va inhaler par la suite.

Pour rappel, l’e-liquide est composé de deux principales substances : le propylène glycol et la glycérine végétale. Le propylène glycol, appelé aussi méthyle glycol, sert surtout pour transférer les arômes à l’intérieur de la cigarette, et aussi pour renforcer le hit. Quant à la glycérine végétale, elle est utilisée pour accélérer le vapotage.

L’e-liquide dispose aussi d’autres composants facultatifs dont les arômes, la nicotine, l’eau ou l’alcool. Pour retrouver tous les ingrédients de l’e-liquide ainsi que sa fabrication, cliquez ici.

Les avantages de fabriquer soi-même son e-liquide

Bien que les e-liquides soient très abondants sur le marché, de nombreuses personnes préfèrent fabriquer du e liquide eux- mêmes. La principale raison réside dans son côté économique. En effet, l’e-liquide fait maison coûte 6 fois moins cher que celui qu’on trouve au marché. De même, c’est un procédé plus sécurisé. On ne peut jamais être sûr à 100 % des compositions des e-liquides qu’on trouve dans le commerce. Il se peut ainsi qu’on tombe sur des ingrédients toxiques ou trop industrialisés. Cela ne risque pas de se poser avec un e-liquide fait maison, puisque vous connaissez toutes les substances que vous injectez dans le dispositif.

Enfin, un des plus grands avantages du e-liquide fait maison, c’est la possibilité de le personnaliser. Que ce soit la quantité, le dosage ou le choix des arômes, vous êtes libre de composer votre e-liquide selon vos désirs.

Choix des bases

La première étape pour faire son e liquide pas cher est de choisir ses bases. Il est évident que vous devez introduire du propylène glycol et de la glycérine végétale dans votre e-liquide. Mais qu’en est-il de leur volume et de leur taux ?

Pour ce qui est du volume, le choix dépend du budget que vous possédez. Plus vous y ajoutez des quantités de propylène glycol et glycérine végétale, plus le coût sera plus élevé.

Quant au taux, il faut respecter certains dosages pour bien équilibrer les effets. Le propylène glycol est conçu pour accentuer le hit. Donc, plus vous augmentez son taux, plus le hit sera puissant. Quant à la glycérine végétale, elle assure le vapotage. Ainsi, plus vous augmentez son taux, plus il y aura de la vapeur. Si vous voulez bénéficier de plus de sensation, alors vous devrez ajouter de la PG, en quantité plus importante. Cependant, vous aurez moins de vapeur. À l’inverse, si vous versez trop de GV par rapport au PG, la résistance de la cigarette sera moins puissante. Le mieux est donc de mettre le même taux de GV et PG, soit 50 % chacun, ou approximatif, soit 60 % pour le propylène et 40 % pour la glycérine.

Composition des ingrédients complémentaires

Dès que vos bases sont composées, il faut désormais passer aux ingrédients complémentaires, à commencer par la nicotine. Il est à noter que la cigarette électronique sert surtout à sortir les fumeurs de leur dépendance au tabac. Pour ce faire, vous devez alléger petit à petit le taux de nicotine à l’intérieur de l’e-cigarette. Autrement dit, le dosage de la nicotine dépend du niveau de votre fumage. Si vous êtes encore un dépendant, il est préférable d’ajouter 16 à 18 mg de nicotine. 6 à 12 mg est le taux idéal pour ceux qui sont moyennement dépendants. Enfin, il est aussi possible de fabriquer un e-liquide sans nicotine ou à très faible taux, soit moins de 6 mg.

Cela fait, vous devez choisir les arômes à mettre dans l’e-liquide. Il existe environ 5 saveurs de l’e-liquide : la saveur tabac, gourmande, fruitée, mentholée et boisson. Comme son nom l’indique, la saveur tabac ressemble fortement au goût d’une cigarette classique. Elle est surtout idéale pour ceux ou celles qui sont habitués à fumer de la cigarette. Quant à la saveur gourmande, elle convient surtout à la gent féminine qui nécessite plus de douceur. En effet, son goût est très sucré et léger. La saveur fruitée apporte une sensation d’exotisme et d’acidité. Il en est de même pour le parfum mentholé qui est très stimulant. Enfin, l’e-liquide boisson procure le même goût qu’une liqueur. Pour finir, vous pouvez ajouter d’autres additifs (facultatifs) dans votre e-liquide.

La dernière étape est le mélange de tous les ingrédients. Versez le tout dans un flacon fermé puis secouez-les pour bien les mélanger. Laissez la préparation se reposer pendant quelques minutes, afin que tous les composants s’imprègnent bien, surtout s’il s’agit d’un e-liquide tabac. Il ne reste plus qu’à déguster et profiter des meilleures sensations qu’il procure.

Le concentré Ragnarok, un incontournable !
Qu’est-ce qu’un dripper ?