Le matériel indispensable à la création de vos coils et résistances

coil master

 Contrairement aux réservoirs sur lesquels il faut acheter les résistances préfabriquées, l’atomiseur reconstructible est facile à construire. Au-delà du côté ajustage et bricolage selon la vape choisie, il est possible de fabriquer ses propres coils et résistances. De plus, c’est très avantageux au niveau du prix surtout le coût de l’atomiseur est amorti. En effet, les outils indispensables pour construire les résistances paraissent moins chers que les résistances toutes faites.

Le kit V3 de coil master

Le coil master v3 est un incontournable pour fabriquer les coils. Il s’agit d’une mallette dédiée spécialement aux vapoteurs professionnels en reconstructibles. coil master V3

Le grand coil Master met à la disposition de ses clients un kit complet de coil master vape, un accessoire complet pour les adeptes de grosses vapes et de coils exotiques.

Ce master coil kit est composé de plusieurs accessoires comme une clé, un tournevis, une pince fine coudée, un pad de coton, une pince à embout, etc. Avec un design épuré et sobre, la mallette coil master vape dispose d’une fermeture éclair et de quelques plots ajustés à chaque accessoire.

Le fil résistif

Le fil en alliage ou métallique permet de fabriquer la résistance par soi-même. Pourtant, ce type de consommable existe en différents diamètres et en de nombreuses matières. Habituellement, le fil résistif existe sous forme de bobine, mais il est aussi possible de se fournir des résistances préformées. À cet égard, le choix des matières parait un élément primordial : nickel, nichrome, inox, etc.

Le fil résistif en inox ou SS indique un fil utilisable seulement en contrôle de température ou en mode wattage. Ce fil parait moins résistif et plus facile à utiliser par rapport au fil Kanthal. Pourtant, le fil SS présente un rendu agréable.

Nichrome est un fil utilisé souvent sur les résistances toutes faites. Ce fil retrouve un réel succès sur les usagers d’atomiseurs réparables. Pourtant, c’est un accessoire très réactif et peu résistif. Le nichrome ne s’utilise qu’en mode power/wattage. Enfin, il a un rendu de saveurs tellement agréable.

Le nickel est un type de fil réservé seulement à l’utilisation en mode contrôle de température. Le nickel est un fil très souple. Sa résistivité est pourtant très basse c’est pourquoi il est classé parmi les fils non résistifs.

Le coton

À l’heure actuelle, les cotons sont destinés à être utilisés essentiellement pour la vape. En effet, si le choix se réalise de façon personnelle, le montage des atomiseurs reconstructibles peut paraitre un peu difficile. Cela implique qu’il est essentiel de mettre en avant deux solutions qui sont le positionnement et la quantité.

Le fait de déterminer la quantité de coton de manière assez précise parait très important. Bien entendu, cela dépend du diamètre intérieur du coil. Certains vapoteurs coupent les bandes tandis que d’autres le déchirent pour pouvoir l’étirer.

Il faut toujours travailler le coton avant son installation. Pour cela, l’idée serait de travailler suivant le sens de la fibre. Pour contrôler la quantité, il suffit d’enfiler la fibre dans la résistance et de déterminer la résistance durant le passage.

Le concentré Ragnarok, un incontournable !
Qu’est-ce qu’un dripper ?